Fête en l'honneur d'Alexandre chez Hâqân de Tchîn (Paris, BnF, Supplément Persan 1980 f.219v)

Notes

  • il semble que seul un des deux souverains soit esquissé, soit alexandre, soit hâqân de tchîn (Source : Mandragore)

Source des données