France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Grec 2716

  • Nom d'usage : Aristophane
  • Autre forme de la cote :
    • Paris. Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, gr., 2716
  • Conservé à : Paris. Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits
  • Date de fabrication :
  • Nombre de feuillets : [I-IV]+1-107+[I-III]
  • Réglure :
    • REGLURE :
      Sur les folios dus au premier copiste, la réglure, tracée à la pointe sèche, est du type Leroy 24D1. Le copiste écrit une rectrice sur deux. Pour ce qui est des folios copiés par Démétrios Moschos, la réglure est très légère. On peut simplement deviner deux lignes verticales dans la marge externe.
  • Estampille :
    • ESTAMPILLES :
      Estampille utilisée par la Bibliothèque royale au début du XVIIIe siècle (modèle Josserand-Bruno n°4) aux ff. 1r et 107v.
  • Reliure :
    • RELIURE :
      Reliure de maroquin rouge aux armes et chiffres de Louis XV. Un médaillon doré orne les plats supérieur et inférieur qui sont entourés de trois filets. Le dos porte le titre ARIST[OPHANIS] COMEO[DIAE].
  • Aspects codicologiques :
    • FOLIOTATION :
      Foliotation moderne à l’encre noire dans l’angle supérieur externe.

      CAHIERS :
      Le manuscrit est composé de quaternions et de quinions. Au moins un folio a été perdu avant le folio 9 qui commence in medias res et un autre après le f. 27 qui se termine sur le vers 544 des Cavaliers. Le fil de couture est toujours visible.
      2×8 (16) + 1×11 (12-1) (27) + 3×10 (57) + 2×8 (73) + 3×10 (103) + 1×4 (107)

      SIGNATURES :
      Le premier cahier n’est pas signé. Le second cahier porte une signature α’ dans l’angle inférieur externe. Au f. 18r apparaît la signature β’ qui est en décalage avec la composition des cahiers qu’indiquent le fil de couture et les filigranes. À partir du quatrième cahier (f. 28r), les cahiers sont numérotés de 12 à 20 dans la marge inférieure interne à l’encre rouge. Un second système de signatures, de première main, apparaît au f. 66r, dans la marge inférieure externe. Les cahiers sont alors numérotés à l’encre rouge de α’ à ε’.

      PIQÛRES :
      Absence de piqûres visibles.
  • Décoration :
    • DECORATION :
      Les titres, initiales ornées et noms des personnages sont rubriqués.
  • Écriture :
    • ECRITURE :
      La copie de la moitié du manuscrit a été attribuée à Zacharie Calliergis (RGK, II, 156) (ff. 9r-27v, 66r-107v). En réalité Venetia Chatzopoulou a montré dans sa thèse à paraître que cette écriture n’était pas celle de Calliergis mais celle de l’un de ses proches. Elle a retrouvé sa main dans les Parisini gr. 2315, 2755 et 2811 (I, p. 96-97). L’autre moitié est l’œuvre de Démétrios Moschos (RGK, II, 131) (ff. 1r-8v, 28r-65r). Dans les marges des vers copiés par Démétrios Moschos se trouvent plusieurs notes et commentaires. Une partie d’entre eux semble due à un collaborateur anonyme. L’autre semble pouvoir être attribuée à Moschos lui-même.
      Surface écrite pour les folios dus au proche de Calliergis : 195×115 mm. Marge externe : 73 mm. Marge interne : 20 mm. Marge supérieure : 38 mm. Marge inférieure : 60 mm. 15 vers par page. S
      Surface écrite pour les folios dus à Démétrios Moschos : 183×100 mm. Marge externe : 80 mm. Marge interne : 35 mm. Marge supérieure : 35 mm. Marge inférieure : 68 mm. 15 vers par page. Le f. 65v est blanc.

Texte du manuscrit

Source des données : Pinakes

Intervenants

Anciens possesseurs

Anciennement dans

Bibliographie

  • D. Jackson, « A Delivery of Greek manuscripts in 1686 », Scripta, 3, 2010, p. 73-75

Présentation du contenu

  • (ff. 1r-8v) Aristophane, Ploutos, vers 295-525 : [absence de titre].
    (ff. 9r-27v) Aristophane, Les Cavaliers, vers 1-544 : (f. 9r-v) Argument et liste des personnages, éd. D.M. Jones et N.G. Wilson, Prolegomena de comoedia. Scholia in Acharnenses, Equites, Nubes, Groningen, Wolters-Noordhoff, 1969 ; (ff. 10r-27v) Les Cavaliers, vers 1-544, [absence de titre].
    (ff. 28r-65r) Aristophane, Les Nuées, vers 270-fin : [absence de titre], [titre final] Τέλος τῶν νεφελῶν Ἀριστοφάνους τοῦ κωμικοῦ.
    (ff. 66r-107v) Aristophane, Les Grenouilles : (f. 66r) Liste des personnages, (ff. 66r-107v) Les Grenouilles, [titre] Ἀριστοφάνους δράμα τρίτον βάτραχοι, [titre final] Τέλος σὺν θεῷ ἁγίῳ τοῦ τῶν βατράχων δράματος Ἀριστοφάνους.

    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Historique de la conservation

  • Ce manuscrit, copié à la fin du XVe siècle, est donc en partie dû, selon les travaux de V. Chatzopoulou, à un proche plus âgé de Zacharie Calliergis. On observe qu’il collabore une seconde fois au moins avec Démétrios Moschos, dans le Parisinus gr. 2755. Le Parisinus gr. 2716 est arrivé tardivement dans les collections de Jean-Baptiste Colbert, en 1686, soit trois ans après sa mort. La cote 3068 lui a alors été attribuée. Il faisait partie d’un lot de 28 manuscrits de provenance chypriote, lot identifié par D. Jackson. Les manuscrits de la bibliothèque de Colbert ont été intégrés à la Bibliothèque royale à partir de 1732. La cote 2797.3 a alors été attribuée à ce manuscrit par l’abbé de Targny, chargé du département des manuscrits de la Bibliothèque du roi jusqu’en 1737. Cette cote fut éphémère puisque l’actuelle cote date de 1740.

    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Sources des données