France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Supplément grec 1024

Texte du manuscrit

Source des données : Pinakes

Anciens possesseurs

Anciennement dans

Bibliographie

  • D. Muratore, Le Epistole di Falaride. Catalogo dei manoscritti, Pleiadi 1, La Spezia, Agorà, 2001
  • C. Astruc, M. Concasty, Bibliothèque nationale. Catalogue des manuscrits grecs. Troisième partie : Le Supplément grec, Tome III, numéros 901-1371, Paris, 1960 (Version en ligne)

Présentation du contenu

  • THÉOCRITE : (ff. 4-10v) idylle 1 ; (ff. 10v-17) id. 2 ; (ff. 17-19v) id. 3 ; (ff. 19v-22v) id. 4 ; (ff. 22v-29v) id. 5 ; (ff. 30-32) id. 6 ; (ff. 32-39) id. 7 ; (ff. 39-43v) id. 8 ; (ff. 45-46v) id. 9 ; (ff. 46v-49) id. 10 ; (ff. 49-52) id. 11. Quelques scholies interlinéaires.


    Au début, des prolégomènes composés comme suit : 1(f. 2) vie de Théocrite (éd. C. Wendel, Scholia in Theocritum vetera, Leipzig 1914, p. 1). 2(ibid.) épigramme Ἄλλος ὁ Χῖος (op. cit., p. 6, 15-18 [= Anth. Pal., IX, 434]). 3(ibid.) sur les différentes sortes d'idylles, Εἰδύλλιον λέγεται — οἱ λόγοι (op. cit., p. 5, 7-13). 4(f. 2v) ὡς ἀφαίρεσις τῶν Ἰώνων — ἀταρτηρεῖς (cf. op. cit., p. 6, 6-9). 5(ibid.) Ἰστέον ὅτι ὁ Θεόκριτος — εὐκολωτέρα (op. cit., p. 6, 1-4). 6(ff. 2v-3v) argument Ἰστέον ὅτι οἱ Δωρϊεῖς — ἐγκλίνεται (éd. Duebner, Scholia in Theocritum, Paris 1849, p. 3a, 30-3b, 17). 7(f. 3v) sur les flexions (éd. Boissonade, Anecdota graeca, t. III, Paris 1831, pp. 321-322).


    F. 1v, le même copiste a transcrit : aPHALARIS, fragment de l'épître 1 à Lycinus, sous le titre Φαλάριδος γνώμη, inc. σώματος μὲν γὰρ, des. θάνατος (éd. R. Hercher, Epistolographi graeci, Paris 1873, p. 409) ; bdébut de la vie d'Eschyle, Αἰσχύλος ὁ τραγικὸς — Κυναιγείρου ἀδελφὸς καὶ ἀμεινίου (éd. Η. Weil, Aeschyli tragœdiae, Leipzig 1907, p. 311, 2-3) ; cMÉNANDRE, fragment 780 Κ̈φrte-Thierfelder ; dSOPHOCLE, Oedipe roi, v. 999.


    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Notes

  • Quatre cahiers signés (α'-δ'), ayant respectivement seize, douze, seize et huit feuillets ; cinq feuillets préliminaires. Titres, initiales, gloses, certaines corrections à l'encre rouge pâlie. Corrections marginales et interlinéaires dues à plusieurs mains dont l'une est assez maladroite. Ce volume appartint à Balthazar-Henri de Fourcy, chevalier de Malte, abbé de Saint-Wandrille (cf. ex-libris, f. Iv ; au-dessous, cote : LXIII. H. Voir aussi H. Omont, Cal. des mss grecs des départements, Paris 1886, pp. 59 et 62, qui signale, à la bibliothèque de Rouen, deux mss grecs ayant appartenu au même personnage). Il passa ensuite, avec quelques autres manuscrits de ce possesseur, dans la bibliothèque de Louis Potier, cardinal de Gesvres, qui laissa par testament ses livres à l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés (cf. L. Delisle, Le Cabinet des Manuscrits..., t. II, pp. 46-47 et 47, n. 1). F. III, note manuscrite du 16 janvier 1826, d'après laquelle ce volume aurait fait partie du fonds Coislin, sous la cote 3542, mentionnée également au f. IIv. Il ne figure pas dans la Bibliotheca Coisliniana de Montfaucon et il est peu vraisemblable qu'il ait jamais appartenu au chancelier Séguier. F. I. : A. A. (ancienne cote) répété f. Iv (mais barré). (Source : BnF, Département des manuscrits)

Sources des données