France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Latin 12033

Texte du manuscrit

Source des données : Mandragore

Anciens possesseurs

Enluminures et décors

Anciennement dans

Notes

  • Le ms. a été réalisé à l’abbaye des saints Pierre et André de Corbie, comme il le suggère la scène du f. Av. Plusieurs ex-libris et la mention du ms. dans le catalogue de la bibliothèque (éd. d’E. Coyecque, Catalogue des manuscrits des bibliothèques de France, XIX, p. XI-XLVIII, 1621, sous le n° 195) attestent son appartenance à cette abbaye : au f. 174v, « Liber sancti Petri Corbeie » (XIIe siècle) et « Liber sancti Petri de antiqua Corbeia » (XIIIe siècle) ; au f. 1r, « Liber sancti Petri Corbeiensis » (XVIIIe siècle).Le volume passa ensuite à l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés, où il a reçu la cote 582 et puis 684.2 : cf. l’ex libris au f. 1r, « Sancti Germani a Pratis » (XVIIIe siècle). Les cotes anciennes sont reportées sur la marge inférieure du f. 1r : « olim 582 » et « n. 684.2 ».Le manuscrit entra à la Bibliothèque nationale avec d’autres manuscrits de Saint-Germain-de-Prés, entre décembre 1795 et février 1796. (Source : BnF, Département des manuscrits)

Vie du livre

Sources des données