France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Coislin 26

Texte du manuscrit

Source des données : Pinakes

Bible. N.T.. - Actes [Grec].

Anciens possesseurs

Anciennement dans

Bibliographie

  • K. Bentein, F. Bernard, K. Demoen, M. De Groote, « New Testament Book Epigrams. Some New Evidence from the Eleventh Century », Byzantinische Zeitschrift, 103, 2010, p. 13-23
  • R. Devreesse, Catalogue des manuscrits grecs. 2, Le fonds Coislin, Paris, Imprimerie nationale, 1945 (Version en ligne)
  • B. Montfaucon, de, Bibliotheca Coisliniana, olim Segueriana..., Paris, 1715 (Version en ligne)
  • J. Elliott, A Bibliography of Greek New Testament Manuscripts. Third Edition, Supplements to Novum Testamentum, Leiden, Boston, Brill, 2015

Présentation du contenu

  • Commentaire du PS.-OECUMÉNIUS sur le Praxapostolus (M. 118 et 119). 1(ff. 2-56) Actus Apostolorum. 2Epistolae catholicae : (ff. 56v-69v) ep. Iacobi ; — (ff. 69v-84v) Ia Petri ; — (ff. 84v-93v) IIa Petri ; — (ff. 94-108) Ia Iohannis ; — (ff. 108v-111) IIa Iohannis ; — (f. 111r.v) IIIa Iohannis ; — (ff. 112-116) ep. Iudae. 3 S. Paul : (ff. 117-160v) ad Romanos ; — (ff. 161-199v) ad Corinthios Ia ; — (ff. 200-227v) ad Corinthios IIa ; — (ff. 227v-245v) ad Galatas ; — (ff. 246-264) ad Ephesios ; — (ff. 264-277) ad Philippenses ; — (ff. 277v-290) ad Colossenses ; — (ff. 290v-301) ad Thessalonicenses Ia ; — (ff. 301-306v) ad Thessalonicenses IIa ; — (ff. 307-322v) ad Timotheum Ia ; — (ff. 323-332v) ad Timotheum IIa ; — (ff. 333-337v) ad Titum ; — (ff. 338-340v) ad Philemonem ; — (ff. 341-379) ad Hebraeos. Chaque épître est précédée d'un argument (cf. Soden, p. 334-351) ; celui des dernières épîtres est plus long que dans les éditions. Le commentaire de Paul est plus développé que l'Oecuménius de la Patrologie (cf. Staab, Die Pauluskatenen, 1926, p. 162).


    Les ff. 380-381v employés comme garde (Xe-XIe siècle, 2 col., 34 lignes) contiennent un fragment du martyre de Longin par HÉSYCHIUS (inc. mut. ἐν ἀ]γρῷ πατρικῷ τὸν Λογγῖνον, des. τὴν τιμίαν τῷ Θεῷ καὶ φοϐερὰν : M. 93, 1549 A 10-1553 D 1).


    Au début (f. 1v) huit vers de douze syllabes (Ἰδὼν τὸ κάλλος — λαμϐάνειν μέγα). A la fin, de deux mains du XIIIe-XIVe siècle a(f. 379) vers de quinze syllabes sur le jugement dernier (Γαῖαν ἄπειρον καὶ πόλον — καὶ τόδε κύδος) ; b(ib.) sept vers de douze syllabes sur les apôtres (Σῶμα κατιδὼν — εἰς θεοπτίαν) précédés du nom de Γρηγόριος ; c(f. 379v) six vers de douze syllabes sur l'épître aux Hébreux ; d(ib.) quatre vers de douze syllabes sur saint Paul (Χρυσοστόμον πέφυκε — μέμνησο τοῦ παναθλίου. — Le manuscrit fut plus tard adapté à l'usage liturgique (table ff. 1v-1).


    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Historique de la conservation

Notes

  • Volume diligemment écrit, sobrement orné : le texte sacré est distingué par l'encre rouge et des caractères de petite onciale. Dans les marges quelques additions et scholies. Plusieurs feuillets semblent manquer au début, remplacés au mieux par I et 1 ; le dernier quaternion (μη') a perdu ses trois derniers feuillets.
    Le ms. appartenait à la Grande Lavra (f. 1v : βιϐλίον τῆς τετάρτης θέσεως δ') ; sur la tranche inférieure : Πραξαπόστολος ἐξηγήμ(ενος) ; f. I estimation : γρόσα πέντε. — Gregory Apg Kath 16, Soden Ο7.
    (Source : BnF, Département des manuscrits)
  • Cat. Aland 056 (Source : Pinakes)

Sources des données