France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Coislin 28

Texte du manuscrit

Source des données : Pinakes

Intervenants

Anciens possesseurs

Anciennement dans

Bibliographie

  • I. Hutter, « Patmos 33 in Kontext », Rivista di Studi Bizantini e Neoellenici, 46, 2009, p. 73-126
  • P. Canart, « Les écritures livresques chypriotes du milieu du XIe siècle au milieu du XIIIe et le style palestino-chypriote 'epsilon' », Scrittura e Civiltà, 5, 1981, p. 17-76
  • R. Devreesse, Catalogue des manuscrits grecs. 2, Le fonds Coislin, Paris, Imprimerie nationale, 1945 (Version en ligne)
  • B. Montfaucon, de, Bibliotheca Coisliniana, olim Segueriana..., Paris, 1715 (Version en ligne)
  • P. Canart, L. Perria, « Les écritures livresques des XI et XII siècles », dans D. Harlfinger (éd)G. Prato (éd), Paleografia e codicologia greca (Atti del II Colloquio internazionale Berlino-Wolfenbüttel, 17-20 ottobre 1983), Alessandria, 1991, p. 67-116

Présentation du contenu

  • Commentaire du PS. — OECUMÉNIUS sur saint Paul, avec chaîne (Karo-Lietzmann, op. cit., p. 604-606 [type VIa] ; Staab, Die Pauluskatenen, p. 115). (ff. 7-53) ad Romanos ; — (ff. 54-96v) ad Corinthios Ia ; — (ff. 97v-130v) ad Corinthios IIa ; — (ff. 131v-145v) ad Galatas ; — (ff. 146v-162) ad Ephesios ; — (ff. 163-174) ad Philippenses ; — (ff. 176-185) ad Colossenses ; — (ff. 186-195) ad Thessalonicenses Ia ; — (ff. 196-200v) ad Thessal. IIa ; — (ff. 201v-214) ad Timotheum Ia ; — (ff. 215-224) ad Tim. IIa ; — (ff. 225-229v) ad Titum ; — (ff. 230v-232) ad Philemonem ; — (ff. 234-269v) ad Hebraeos. Au début de l'ouvrage (f. 6) martyrium s. Pauli (M. 118, 316) ; chaque épître est précédée des arguments d'Euthalius et de Théodoret comme dans le ms. 27, suivie de la note d'édition et de la stichométrie.


    Feuillets de garde : A (ff. 1-5 ; Xe siècle, parchemin, mm. 360 x 255, 2 col., 36 lignes). GEORGES LE MOINE, chronicon : a(ff. 1-2v) depuis θάνατον. ὧν ἐστιν jusqu'à φρονήσας καὶ πράξας (éd. de Boor, p. 225, 22-234, 11) ; b(ff. 3-5v) depuis τοὺς λό]γους τούτους jusqu'à ὑπερώου τοῦ οἴκου αὐτοῦ (p. 243, 8-256, 10). — Β (ff. 271-272 ; fragments d'un homéliaire, IXe siècle, parchemin, 2 col., 43 lignes). 1(f. 271r.v) [S. JEAN CHRYSOSTOME, hom. 1 in Genesim] depuis τού]τῳ ἀλῶναι τῷ πάθει, jusqu'à ἡ μὲν νηστεία κουφό[τερον (M. 53, 23, 1. 21-25, 13). 2(f. 272r.v) [ANASTASE LE SINAÏTE, in ps. 6] à partir de εὐσπλαγ]χνείας σου ἐξαλείφων (M. 89, 1113 A 6-1116). 3(f. 272v) Ps. — CHRYSOSTOME, de ieiunio sermo 7 (M. 60, 721-722, 6 οὐκ ἦλθον καλέσαι δικαίους ἀλλ' ἁ[μαρτωλοὺς).


    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Historique de la conservation

Notes

  • Souscription (f. 269v) : Κύριε βοήθ(ει) τῶι κτησαμένῳ... Νικηφόρ(ῳ) α' σπαθα(ρίῳ καὶ υπτ. Note : Ceux qui, depuis Montfaucon (Bibl. coislin., p. 83), ont rencontré cette souscription, n'ont pas hésité sur la lecture α' σπαθ(= πρωτοσπαθαρίῳ) ; les deux mots qui suivent ont été, le premier (καὶ) quelque fois omis, le second (υπτ) uniformément transcrit ὑπέρ. Je développe autrement le sigle et je lis ὑπάτῳ : le Nicéphore dont il est ici question pourrait être le même que le « protospathaire et consul » rencontré ailleurs (Schlumberger, Sigillographie de l'empire byzantin, p. 481, n° 25). τὸν Ἰσμαήλ(!). — ἐτελειώθ(η) αὕτη ἡ βίϐλος μη(ν)ὶ ἰουνίῳ... διὰ κειρὸς Παγκρατίου ἁμαρτωλ(οῦ)... ἔτ(ους) ςφξδ'. ἰνδ. θ' (cf. Vogel-Gardthausen, Die Schreiber, p. 373).
    Exemplaire à larges marges, soigneusement écrit. Son économie originale nous échappe un peu, les signatures des cahiers étant tombées sous le couteau du relieur ; les ff. 85-89v semblent avoir été suppléés au XIVe siècle, dans le même temps que furent à nouveau, d'ailleurs négligemment, marqués les fascicules. Quelques feuillets doivent manquer avant le f. 6 ; ils contenaient, croirais-je, le prologue et la « peregrinatio Pauli ». F. 270, quelques invocations et phrases en grec vulgaire.
    Le ms. appartenait à la Grande Lavra (ff. 268v-9 : βιϐλίον τῆς δευτέρας θέσεως). F. 1 estimation : γρόσα ἕξη. — Gregory Paul 23, Soden Οπ101.
    (Source : BnF, Département des manuscrits)
  • Cat. Aland 1906 (Source : Pinakes)

Sources des données