France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Coislin 95

Texte du manuscrit

Source des données : Pinakes

Anciens possesseurs

Anciennement dans

Bibliographie

  • R. Devreesse, Catalogue des manuscrits grecs. 2, Le fonds Coislin, Paris, Imprimerie nationale, 1945 (Version en ligne)
  • B. Montfaucon, de, Bibliotheca Coisliniana, olim Segueriana..., Paris, 1715 (Version en ligne)

Présentation du contenu

  • PSEUDO-ŒCUMÉNIUS, sur saint Paul ; rédaction plus brève que M. 118-119, 452 (cf. Karl Staab, Die Pauluskatenen, Rome, 1926, p. 119) 1(ff. 1-79v) ad Romanos ; inc. mut. τὸ ἀποῦσι γράφειν αἴτιον τοῦ κεῖσθαι αὐτοῦ τὸ ὄνομα (M. 118, 324 Β). 2(ff. 80-140v) ad Corinthios I ; finit brusquement sur ch. 15, 2 εἰ κατέχετε (πάντες ἀδελφοί γεγόναμεν : M. 860 D 15), un cahier étant disparu. 3(ff. 141-178v) ad Corinthios II ; à la fin : στίχ(οι) φϞʹ. 4(ff. 179-197v) ad Galatas ; à la fin : στίχ(οι) τκʹ. 5(ff. 198-218) ad Ephesios ; à la fin : στίχ(οι) τιϐʹ. 6(ff. 218v-232) ad Philippenses ; à la fin : στίχ(οι) σηʹ. 7(ff. 232v-246) ad Colossenses ; à la fin : στίχοι διακόσιοι ὀκτώ. 8(ff. 246v-259v) ad Thessalonicenses I. 9(ff. 260-267) ad Thessalonicenses II ; à la fin : ἐγράφη ἀπὸ Ρώμης. στίχ(οι) ρςʹ. 10(ff. 267-282v) ad Timotheum I. 11(ff. 282v-293) ad Timotheum II ; à la fin : στίχ(οι) ροϐʹ. 12(ff. 293-299) ad Titum ; à la fin : στίχ(οι) ρζʹ. 13(ff. 299v-302) ad Philemonem ; à la fin : στίχ(οι) μζʹ. 14(ff. 302-348) ad Hebraeos ; à la fin : στίχ(οι) ψγʹ.

    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Historique de la conservation

Notes

  • Manuscrit en forme de chaîne ; le texte de saint Paul occupe quelques centimètres près des marges intérieures, le reste du feuillet est pris par l'exégèse. A l'origine, il devait y avoir 46 cahiers ; le premier et le vingtième (après f. 140v) ont disparu très tôt puisque les notes qu'on peut encore lire (f. 17 : γʹ, f. 94 : ιγʹ, f. 253 : λγʹ, f. 277 : λςʹ), et qui paraissent anciennes, ne supposent pas leur présence. Au XVe siècle, croirais-je, des scholies furent insérées de place en place, dans un caractère menu et 'fort abrégé. — Gregory Paul380, Soden Οπ19.
    F. 1 note de possesseur (?) : Ego Claudius Severus com(e)s. Cf. Coislin 78.
    (Source : BnF, Département des manuscrits)
  • Cat. Aland 1971 (Source : Pinakes)

Sources des données