France, Paris, Bibliothèque nationale de France, Département des manuscrits, Coislin 105

Biblissima authority file : https://data.biblissima.fr/entity/Q42873

Texte du manuscrit

Source des données : Pinakes

Anonyme (auteur biblique) : Bible. A.T.. - Daniel [Grec].

Éphrem (saint, 0306?-0373) : In pulcherrimum Ioseph (CPG 3938) [Grec].

Anciens possesseurs

Anciennement dans

Bibliographie

  • G. Christodoulou, « Un canon inédit sur la théosémie de Néophyte le Reclus composé par son frère, Jean le Chrysostomite », Revue des études byzantines, 55, 1997, p. 247-259
  • R. Browning, C. Constantinides, Dated Greek Manuscripts from Cyprus to the Year 1570, Dumbarton Oaks Studies 30, Washington, DC, Nicosia, Dumbarton Oaks Research Library and Collection, 1993
  • F. Leroy, L' Homilétique de Proclus de Constantinople. Tradition manuscrite, inédits, études connexes, Studi e testi 247, Città del Vaticano, Biblioteca Apostolica Vaticana, 1967
  • A. Ehrhard, Überlieferung und Bestand der hagiographischen und homiletischen Literatur der griechischen Kirche von den Anfängen bis zum Ende des 16. Jahrhunderts, Texte und Untersuchungen zur Geschichte der altkristlichen Literatur 50-52, Berlin, Boston, de Gruyter, 1937
  • P. Devos, « Une passion grecque inédite de S. Pierre d'Alexandrie et sa traduction par Anastase le Bibliothécaire », Analecta Bollandiana, 83, 1965, p. 157-187
  • R. Devreesse, Catalogue des manuscrits grecs. 2, Le fonds Coislin, Paris, Imprimerie nationale, 1945 (Version en ligne)
  • J. Darrouzès, « Les manuscrits originaires de Chypre à la Bibliothèque Nationale de Paris », Revue des études byzantines, 8, 1950, p. 162-196 (Version en ligne)
  • B. Montfaucon, de, Bibliotheca Coisliniana, olim Segueriana..., Paris, 1715 (Version en ligne)
  • F. Halkin, Légendes grecques de "Martyre romaines", Subsidia hagiographica, Bruxelles, Société des Bollandistes, 1973
  • E. Yota, « Etude préliminaire du tétraévangile Harley 1810 de la British Library de Londres et de ses rapports avec le groupe des manuscrits du 'style epsilon à pseudo-ligatures basses' », I manoscritti greci tra riflessione e dibattito : Atti del 5 Colloquio internazionale di paleografia greca, Cremona, 4-10 ottobre 1998, Papyrologica Florentina 31, Firenze, Gonnelli, 2000, p. 251-257

Présentation du contenu

  • Vies de saints et homélies pour les mois de novembre à février (cf. A. Ehrhard, Ueberlieferung und Bestand, I, p. 234-238 : Die Halbjahres-sammlungen), deuxième volume, le premier étant représenté par le Paris, gr. 1454.


    Novembre. — 17, [κθʹ] (ff. 3-28) GRÉGOIRE DE NYSSE, vie de saint Grégoire le Thaumaturge à partir des mots τεχνί]της καὶ δημιουργός ὁ Θεὸς (M. 46, 896 Β 14-957) ; conclusion Ἐπευξάμενος τοίνυν (éd. Montfaucon, Bibl. Coislin., p. 180). 21, λʹ (ff. 28-32) GERMAIN DE CP., in praesentationem Deiparae or. 2 (M. 98, 309-320). 25, λά (ff. 32-37v) passion de Pierre d'Alexandrie (éd. J. Viteau, Passions des saints Écatérine et Pierre d'Alexandrie, Barbara et Anysia, 1897, p. 69-85) ; λϐ'(ff. 37v-46) passion de sainte Écatérine (Viteau, p. 43-65). 27, λγ'(ff. 46-52v) passion de saint Jacques le Perse ; inc. Κατ' ἐκεῖνον τὸν καιρὸν ἦν ὁ μακάριος Ἰάκωϐος οἰκῶν, BHG. 772). 30, λδ', Acta sancti Andreae cum laudatione contexta (BHG. 100), soit a(ff. 52v-59) le début jusqu'à τῷ κυρίῳ προσήγαγεν (éd. Max Bonnet, Analecta Bollandiana, 1894, p. 311-322, 8) suivi d'un bref avertissement (op. cit., p. 309) ; b(ff. 59-77) la suite (Bonnet, p. 322, 9-352) précédée d'un titre et d'une introduction (Bonnet, p. 309-310).


    Décembre. — 4, λε'(ff. 77v-81) passion de sainte Barbe (Viteau, op. cit., p. 89-99 ; cf. p. 101-103). 6, λς' (ff. 81-86) actes de saint Nicolas : praxis de stratelatis (recension III ; éd. G. Anrich, Hagios Nikolaos, I, 1913, p. 83-91). λζ'(ff. 86-90) ANDRÉ DE CRÈTE, in s. Nicolaum (M. 97, 1192-1204 ; Anrich, p. 419-428). 13, λη'(ff. 90v-106v) passion des saints Eustrate, Auxence, Eugène, Mardarius et Oreste (M. 116, 468-505 ; BHG. 646). λθ'(ff. 106v-119) dominica τῶν προπατόρων, PS.-CHRYSOSTOME, quod non sit accedendum ad theatra et de Abraamo (M. 56, 541-554). [20], μ'(ff. 119-125v) S. JEAN CHRYSOSTOME, in s. Philogonium (M. 48, 747-756). 22, μα'(ff. 126-133) passion des saintes Anastasie et Théodote ; inc. Ὑποστρέφοντος τοῦ Διοκλητιανοῦ προσενέχθη αὐτῷ γυνή τις, des. καρπωσαμένη παρὰ τοῦ μεγάλου Θεοῦ τιμὴν καὶ δόξαν κτλ.). Dominica alia πρὸ τῆς Χριστοῦ γεννήσεως, μϐ', sur Daniel et les trois enfants, soit a(ff. 133-135) panégyrique anonyme, ἄθλησις τ. ἁγίων τριῶν παίδων — καὶ Δανιὴλ τοῦ προφήτου ms. (inc. Βούλομαι, ἀγαπητοί, ὑφήγησιν ἀγαθὴν ἡγήσασθαι, des. πίστει Θεοῦ κοιμάται μετὰ τῶν εὐαρεστησάντων Θεῷ εις οὺς αἰῶνας, ἀμήν) ; b(ff. 135v-137v) ὅρασις ά = Susanne ; c(ff. 137v-139) ὅρασις ς' = Dan. 5 ; d(ff. 139-140v) ὅρασις ιϐ' = Bel et Draco. Ces trois ὁράσεις sont données d'après Théodotion. A la suite e(ff. 140v, l. 5 ab imo — 142) narration sur la fin, la sépulture, l'invention des restes des trois enfants (inc. Μετὰ δὲ ταῦτα ἀνέστη βασιλεὺς ἕτερος, des. ἀποκατέστησαν εἰς τὸν ἴδιον τόπον χάριτι κτλ.). μγ'(ff. 142v-155v) S. ÉPHREM, in pulcherrimum Ioseph (Assemani, II, p. 21-41). [25], μδ'(ff. 156-162v) S. GRÉGOIRE DE NAZIANZE, or. 38, in Theophania (M. 36, 312-333). με'(ff. 163-168v) S. BASILE*, in Christi generationem (M. 31, 1457-1476). μς'(ff. 168v-171v) S. JEAN CHRYSOSTOME*, in Christi nativitatem (M. 56, 385-394 ; plus court que l'édition). [27], μζ'(ff. 171v-175) PROCLUS DE CP., in s. Stephanum (M. 65, 809-817). [29], μη'(ff. 175-177v) S. JEAN CHRYSOSTOME*, in Herodem et infantes (M. 61, 699-702).


    Janvier. — 1, μθ' (ff. 177v-199) PS.-AMPHILOQUE, vie de saint Basile (F. Combefis, SS. Patrum Amphilochii Iconiensis... opera omnia, Paris, 1644, p. 155-225). [6], ν'(ff. 199-207) S. GRÉGOIRE DE NAZIANZE, or. 39, in sancta lumina (M. 36, 336-360). να'(ff. 207-214v) S. BASILE, hom. exh. in s. baptisma (M. 31, 424-444). [7], νϐ'(ff. 215-236) S. GRÉGOIRE DE NAZIANZE, orat. 40, in s. baptisma (M. 36, 360-425). νγ' (ff. 236v-239) S. JEAN CHRYSOSTOME*, in sancta Theophania, εἰς τὸ ἅγιον βάπτισμα ms. (M. 50, 805-808). 14, νδ' (ff. 239-249v) AMMONIUS, sur le meurtre des moines du Sinaï et de Raïthou (F. Combefis, Illustrium Christi martyrum lecti triumphi, Paris, 1660, p. 88-132 ; cf. mon article de la Rev. Bibl., 1940, p. 216-218). 26, νγ' (ff. 249v-256v) vie de Xénophon et des siens (inc. Διηγήσατό τις ὅσιος καὶ μέγας γέρων λέγων ὅτι Ξενοφῶν τις ὀνόματι συγκλητικός, des. τοῦτο εἰς ὠφέλειαν αὐτοῦ ταμιεύεται ὑπὸ τοῦ φιλανθρώπου Θεοῦ, οὗ κτλ. Le texte diffère de l'éd. de A. Galante, Anal. Bolland., 1903, p. 383-394).


    Février. — 2, νς' (ff. 257-261) AMPHILOQUE, in occursum Domini (M. 39, 44-60). νζ'(ff. 261v-268) LÉONCE DE NEAPOLIS, in Symeonem (M. 93, 1565-1581). 11, νη'(ff. 268-273) passion de saint Blaise de Sébaste (M. 116, 817-830 ; notre rédaction diffère assez sensiblement du texte édité). [13], νθ' (ff. 273-283v) vie de saint Martinien ; inc. Ἔγγιστα τῆς πόλεως Καισαρείας, des. κατέθηκαν αὐτὸ κατὰ τὴν διάταξιν τοῦ ἐπισκόπου, δοξάσαντες καὶ ὑμνοῦντες τὸν Θεόν · αὐτοῦ γὰρ κτλ. ; notre texte s'éloigne à plus d'un endroit de celui qu'a publié P. Rabbow (Die Legende des Martinian, dans Wiener Studien, 1895, p. 277-293). 24, ξ' (ff. 283v-285v) de prima inventione capitis s. Iohannis Baptistae (Du Cange, Traité historique du chef de saint Jean Baptiste, Paris, 1665, p. 208-215). ξα' (ff. 285v-289) de secunda inventione (Du Cange, p. 215-229 ; la fin est un peu plus développée dans notre manuscrit). Au bas du f. 289 : Τέλος τοῦ A' βιϐλίου ἤγουν τοῦ (ἑξα)μήνου.


    Suivent 1(ff. 289v-294) 6 septembre, miraculum a s. Michaele Chonis patratum (éd. M. Bonnet, Analecta Bollandiana, 1889, p. 289-307 ; fin un peu plus longue dans le ms.). 2(ff. 294-297v) 8 nov., S. JEAN CHRYSOSTOME, in illud [Is. 6, 1] Vidi Dominum hom. 6 (M. 56., 135-140, 5 πρὸς τὸν Θεὸν τοῦτο εἰπεῖν ; Ὁρᾰs|). Au début (ff. 1-2) πίναξ du XIVe siècle.


    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Historique de la conservation

Notes

  • Olim 114 (Source : Pinakes)
  • Trente-huit cahiers marqués au sommet droit, quaternions à l'exception de κ' (ff. 154. 155). Quelques feuillets ont disparu au début, deux à la fin. Une main du XIVe siècle a suppléé un feuillet manquant (9), des moitiés d'autres (35. 73. 183. 184), restitué l'écriture d'une quinzaine de passages sectionnés au couteau (cf. ff. 19. 22. 23. 292. 295. 297), composé l'index du début. Titres, ornements, initiales majeures à l'encre rouge. Quelques notes en grec vulgaire (ff. 266. 271. 272. 274. 296). Encre pâlie ; nombreux feuillets abîmés par l'humidité.
    Le manuscrit appartenait jadis au monastère de l'Enclistra à Chypre (cf. ff. 2v. 295v). F. 289 note d'un certain Timothée, datée 1523, concernant Jérémie Ier patriarche de Constantinople (reproduite en partie dans Bibl. Coislin., p. 180 et Le Quien, Oriens christianus, I, 322) ; le début de cette notice parait copié du Coislin 65, f. 422v (Montfaucon, p. 129 ; Le Quien, 320) : Μηνὶ δεικεμϐρίου εἰς τὰς κς'... ἡρται (probablement pour ἦλθεν, et non pas ἦρται « obiit », ce que contredit la suite) ὁ πατριάρχης... Ἱερεμίας με(τὰ) π(ατε)ρές καὶ λαοικοὺς ιε' μέσα εἰς τὴν ἁγίαν μονὴν Ἐγκλιστρα. καὶ ἐστάθησαν ἡμέρας ιζ' με(τὰ ?) τράπεζαν τοῦ αὐτοῦ μοναστηριοῦ. καὶ μετὰ ταύτα ἐμίσεψιν (ἐμήσευσε ?) εἰς αγίου ὁρους συνά(γωγην ?) καὶ εἰς τὸ Γεροσόλυμα. ἡ εὐχῆ τοῦ μετα... † ἀμήν. F. 1 brève description par Montfaucon et note du XVIIIe siècle : 30e Paquet. Mss. Grecs de Saint-Germain-des-Prés, n°s 105 = 106 = 107.
    (Source : BnF, Département des manuscrits)

Sources des données