Jean-Pierre de Bougainville (1722-1763)

  • Autres graphies :
    • Joannes Petro de Bougainville (1722-1763)
    • Bougainville, Jean-Pierre de
    • monsieur de Bougainville
  • Résidence :
  • Occupation : Académicien
  • Notes :
    • Fils de Pierre-Yves de Bougainville, notaire au Châtelet de Paris, échevin, et de Françoise Darboulin ; frère aîné du navigateur Louis-Antoine de Bougainville (1729-1811). Mort à Loches le 22 juin 1763. Fit ses études au collège de Beauvais, et y passa ses thèses en philosophie en 1739 ; en 1745, l’Académie des Inscriptions couronna son mémoire sur les Rapports des métropoles grecques avec leurs colonies. Élu à l’Académie des Inscriptions en 1746 ; succéda à Fréret en 1749 comme secrétaire, puis devint secrétaire perpétuel (1754). Reçu à l’Académie Française le 30 mai 1754. Fort dévôt, il a été attaqué avec la dernière violence par Voltaire, Grimm et leurs partisans. Traducteur de l’ Anti-Lucrèce du cardinal de Polignac (1749) ; éditeur des tomes 18 à 25 des Mémoires de l’Académie royale des Inscriptions et Belles-lettres ; auteur du Parallèle de l’expédition d’Alexandre dans les Indes avec la conquête des mêmes contrées par Thamas Kouli Khan, Paris, 1752. Il rédigea également divers mémoires sur le périple d’Hannon, sur Pythéas de Marseille ou sur les mystères d’Éleusis. Bibliographie : D.B.F., t. 6, col. 1287 ; Marion, p. 274. (Source : Esprit des livres)
    • A écrit aussi en latin et en grec ancien (Source : BnF)
    • Censeur royal, et Garde de la salle des Antiques au musée du Louvre. - Écrivain et traducteur. - Membre de l'Institut, Académie des inscriptions et belles-lettres (élu en 1745), dont il devient secrétaire (en 1749). - Membre de l'Académie française (élu en 1754) (Source : BnF)

Dans sa bibliothèque

Source des données

  • Esprit des livres